La bioénergie, c’est quoi ?

LA BIOÉNERGIE, C’EST QUOI ?

BIEN QUE SON NOM SOIT SÉDUISANT, LA BIOÉNERGIE N’EST PAS LA SOLUTION

La bioénergie (ou les bioénergies) est une énergie produite à partir de ressources organiques comme le bois, les cultures agricoles, et les déchets organiques. Elle est obtenue à partir de matière organique récemment produite, qu’on appelle biomasse, par opposition aux combustibles fossiles qui sont de la biomasse fossilisée. Selon la matière d’origine, on parlera de biomasse forestière, de biocarburants, de biogaz ou de biocombustibles.

Tout comme les énergies fossiles, les biénergies émettent du dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, ce qui accentue le réchauffement climatique.

La bioénergie est soutenue par l’Union Européenne dans la directive sur les énergies renouvelables (Renewable Energy Directive – RED) au même titre que les énergies éolienne et solaire. La bioénergie représente à elle seule 68 % de toutes les énergies renouvelables. Les sources d’énergie promues par la RED sont subventionnées à hauteur de milliards d’euros par les États membres de l’UE, qui y voient une alternative aux combustibles fossiles et une solution pour lutter contre le changement climatique.

Le problème, c’est qu’une grande partie de la bioénergie utilisée dans l’UE est produite en brûlant du bois et des cultures agricoles, ce qui libère d’énormes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Cela augmente l’abattage des forêts et l’agriculture industrielle, ce qui implique la destruction d’habitats précieux et de puits de carbone. En outre, l’utilisation de cultures pour les biocarburants et le biogaz concurrence les cultures alimentaires et accroît la demande de terres agricoles au détriment des habitats naturels.

EN RÉSUMÉ, LES POLITIQUES DE L’UE SUBVENTIONNENT LES BIOÉNERGIES SANS TENIR COMPTE DES ÉNORMES ÉMISSIONS DE CO2 QU’ELLES PRODUISENT (TOUT COMME LES COMBUSTIBLES FOSSILES), NI DES CONSÉQUENCES DÉSASTREUSES DE LEUR PRODUCTION.

Pour stopper le réchauffement climatique, nous devons atteindre un avenir durable avec zéro émission carboneet protéger nos habitats naturels. Cela signifie que nous devons non seulement supprimer les combustibles fossiles, mais aussi arrêter de brûler de la biomasse et exclure l’utilisation de cultures alimentaires dans la production d’énergie.

BirdLife Europe travaille avec une coalition de plus de 100 ONG à travers l’Europe pour demander à l’Union Européenne de retirer la combustion de biomasse et de biocarburants basés sur les cultures de la directive sur les énergies renouvelables (RED).

Pour protéger le climat et la nature, nous devons promouvoir des énergies renouvelables qui ne sont pas des combustibles.

RESTEZ CONNECTÉS

Abonnez-vous à la newsletter de BirdLife Europe & Central Asia et restez informé de notre travail sur les bioénergies et sur la protection de l’environnement (newsletter en anglais).